week end alexandrin

Publié le par nagui chehata

alexandrie-copie-1.jpgLe célèbrissime patron de la pension de la joie a eu le malheur de penser passer son week end de la fête des mesulmans à Alexandrie. Pour ce, il s'était pris longtemps en avance pour réserver les billets de train ( en 2ème classe malheureusement) aller-retour. Il est parti donc le premier jour de la fête, après être réveillé trèd tot à cause de la prière interminable de l'aube et qui résaunait de partout pendant une bonne heure! Déjà de mauvaise humeur, il a pris le train avec deux autres amis et heureusement, il a pu continuer son sommeil tranquillement même si ça caillait dans le wagon. 
-Alexandrie-2-2-copie-1.jpgUne fois arrivé à Alexandrie, il a tout de suite compris son erreur fatale et a regrété d'être allé dans cette foule de gamins qui hurlent et qui gesticulent dans tous les sens et de tous les cotés. Même les amoureux ne pouvaient pas rester tranquillement sur la corniche sans se faire remarquer lourdement par les passants qui prenaient un plaisir monstre de déranger juste pour déranger.Alexandrie-3.jpgDe temps en temps, des disputes eclataient sur la corniche, une main baladeuse osait toucher un corps féminin pourtant voilé, mais la frainaisie sexuelle est à son comble après un mois de privation!alexandrie-tramway.jpgBref, toutes les rues étaient impratiquables et le patron s'est trouvé presque obligé de ne pas bouger de l'annex de la pension de la joie à Alexandrie durant toute la journée. Il n'osait sortir que le soir pour manger soit à L'Elite, célèbre resto à la grec en plein centre ville ou Dalida avait animé quelques soirées jadis, lorsque Alexandrie était vivable même pendant les fêtes, soit au bar du Cheik ali, dont le patron a déjà parlé dans son blog. Le hic, c'est que jamais, mais jamais, le patron n'a vu ce bar si bouré de monde comme durant ce premier soir de fête et ou tout le monde se soulait. Apparement, les gens en avaient bien besoin et étaient en manque grave!
alexandrie-film.jpgConseil, que faire de mieux pendant la fête? Ne pas aller à Alexandrie et regarder tranquillement chez soi le célèbre film de Chahin avec ses ravissants acteurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
heureusement qu'il y a de bons cotés dans cette societé et c'est ça qui rend l'egypte un pays qu'on ne peut pas detester malgré ses mauvais cotés. Josiane dans son blog arrive très bien à souligner ça grace à ses photos.
Répondre
A
bonjour nagui, j'étais hier également à alexandrie et j'ai ressenti la même tension que toi dans les rues. pour moi, c'était une expérience encore plus difficile : imagine, une occidentale toute seule dans la rue !!!! j'ai du écourté mes promenades car pour la première de ma vie en egypte, je ne me suis pas sentie du tout en sécurité : lourdeur des regards masculins, insolence des gamins, propos déplacés, bref, j'ai failli en gifler quelques uns...
Répondre
J
mon pauvre patron , tu aurais du t'en douter les cairotes quand ils ont 4 jours de fêtes !ou vont 'ils pour changer d'air ? à Alexandrie et à Port Said (c'etait pareil d'aprés la st famille qui est resté enfermée dans l'appart qu'ils avait loué )au Caire c'était houleux mais supportable et il y avait mème des endroits ou il n'y avait personne !aller va c'est le retour à la normale ! bises
Répondre