journée Héliopolitaine

Publié le par nagui chehata

Bravo pour ceux et celles qui ont trouvé la réponse à la devinette. Eh oui, en effet, c'était bien le vendredi 9, à Héliopolis, à l'occasion de la fête du quartier, fête désormais annuelle depuis le centenaire de ce quartier, c'est à dire depuis 5 ans. Ce jour là, le patron a tenu à assiter depuis le début pour prendre en photo la progression de la journée et pour profiter de chaque moment. Même s'il avait beacoup de leçons privées à donner, il a préféré sacrifier ses cours pour relaxer. La fête d'Héliopolis n'est surtout pas une occasion à perdre.
Mais commençons donc par le début de la journée qui a commencé à partir de midi et qui s'est terminée, avec des rues pleins à craquer et une superbe ambiance de fête qui a egayé tous les héliopolitains et même ceux qui sont venus d'autres quartiers partager cette journée.

Héliopolis quartier chic, riche oui, mais à vrai dire, le patron n'avait jamais encore vu une rolls royce jaloner les rues de korba et stationner devant le plus fameux vendeurs de fèves, Chabrawi. Peut être que le richissime propriétaire de cette bagnole avait des envies de peuple et s'est aventurer pour acheter un foul ? où ce n'est que le chauffeur lui-même ? Chauffeur certe mais qui gagnerais au moins 10 fois plus que le patron ! Bref, le patron ne pouvait sûrement pas rater cette occasion de prendre la photo, surtout que apparement la voiture sur la photo est un dernier modèle sur le marché.
Cinq mètres plus loin, le patron est tombé sur l'autre extrémité de la société egyptienne:  plus habitué à ces scènes de pains qui refroidi par terre, le patron n'a pas résisté à prendre cette femme qui semblait se soucier le moins au monde de cette fête qui commençait entre ces deux pôles d'Egyptiens: ceux qui se promènent en Rolls et celle qui n'a même pas un sac pour porter ses 20 pains achetés après des heures d'attente.
Cette année la fête a pris un aspect internationnal et un thème qui a accompagné toutes les activités de la journée. Midi, la journée ne faisait que commencer et déjà les gens arrivaient en tenu de vacances pour découvrir la célébressime rue Bagdad à Héio transformée en rue piétonne à l'occasion.

Entre la Rolls et la dame aux pains, la haute classe moyenne s'est précipitée dès les premières heures à profiter des tables des différents restos qui remplissent la rue. Pas moyen de trouver une table vide et les gens semblaient peu se soucier du soleil et de la chaleur. Tous étaient justement en tenu de vacances, short, brettelles, etc , ... quoi de mieux pour prendre un peu de couleurs.
( à suivre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
et il y avait même les pommes de terre douces ... gnam gnam gnam: j'en veux aussi! bises
Répondre
S
chez nous le 9 c'est la journée de l'Europe, comme quoi Héliopolis a un peu un air européen... pour avoir choisi cette date pour la fête de son quartier... Bravo Nagui pour ce suspens!<br /> Et Céline comment tu as trouvé? Tu y a déjà été toi le 9 mai à Hélio? Suis verte Nagui, elle vient d'avoir une stella gratos.....même pas juste!<br /> bises très fortes
Répondre
J
super reportage !la suite pour quand !!!<br /> et c'est quand que tu raconte l'histoire de la dame de la rue ramsès !bises
Répondre