Enragé

Publié le par nagui chehata


Ce mercredi 8 octobre, le patron s’est levé comme à chaque jour de classe, à six heures moins le quart. Il a toujours besoin d’une heure pour se préparer avant de se lancer dans les rues encore vides du Caire. Il essaye toujours de partir bien tôt de chez lui avant que la circulation ne devienne impossible. Ce matin là, il descend donc de chez lui pour voir, ô grande surprise, une voiture garée en double file et qui l’empêche naturellement de sortir avec sa voiture. Il remarque quand même que les essuies glace de la voiture garée en double file sont écartées, signe que le portier qui nettoie les voitures connait le propriétaire de la bagnole. Le patron appelle donc le portier pour lui demander qui est le voisin indélicat qui s’était permis de se garer en double file et qui, en plus a eu l’idée intelligente de tirer les freins à main pour bloquer totalement sa voiture. Le portier lui dit alors qu’il ne connaissait pas le propriétaire. Etonné, le patron lui fait remarquer que si les essuies glaces sont écartées, cela voulait dire que la voiture vient d’être nettoyée, et donc que le fameux portier connait forcement le propriétaire. Là-dessus, changement de version : Oui, il le connait, mais il ne sait pas où il habite. Il habite au fond de la rue mais sans préciser dans quel immeuble ! Le patron commence à s’énerver et lui demande comment était ce possible puisque ce propriétaire en question lui donnait une mensualité ! Là, encore une histoire comme quoi, il recevait sa mensualité quand il le croisait mais qu’il n’avait pas la moindre idée exacte de l’appartement du propriétaire ! Le patron se met donc dans sa voiture, essaye quelques manœuvres. Ça va être dur ! Pendant une vingtaine de minutes, le patron s’agite sur son volant : il avance, recule, tourne un peu à droite, puis à gauche, heurte le pare-choc contre le trottoir ! Bref, après une quarantaine de manœuvres et beaucoup de sueur, le patron arrive à dégager sa bagnole de cette place. Une fois libéré, le patron se gare un peu plus loin, descend de sa voiture fou de rage et de fatigue, et décide de verser sa colère contre cette voiture qui lui a gâché sa journée et lui a fait perdre du temps et de l’énergie ! Il était déjà en retard pour son école. Il se dirige telle une fusée sur la bagnole mal garée, ses clefs à la main et essaye de lui faire quelques égratignures sur la portière. Le portier essaye de l’arrêter et de l’empêcher ce qui augmente encore plus la colère du patron qui se met à gueuler contre le portier dans la rue et qui réussi quand même à faire quelques égratignures à la portière et au capot de la voiture. Ça lui apprendrait de ne plus se garer en double file devant les maisons des autres. Puis, essoufflé de tant d’effort, il se remet dans sa voiture et se dirige, fou de rage, vers son école.

De retour chez lui, il demande aux commerçants qui ont leur magasin en bas de la pension à qui appartient cette Mitsubishi grise qui était garée en double file ! Surprise : la voiture appartient à madame Yasmin du troisième étage. Le portier avait donc menti. Encore plus enragé contre le portier cette fois-ci, le patron lui demande pourquoi cet abruti de portier ne lui avait pas dit la vérité. Celui-ci lui dit qu’il ne voulait pas causer de problème entre Madame Yasmin réputée dans l’immeuble d’avoir un sale caractère et le patron ! Il ajoute que juste avant la scène du matin, le propriétaire de la voiture garée juste devant celle du patron et donc également bloquée par la fameuse Yasmin en question, avait envoyé le portier pour sonner à la porte de la  Madame pendant une demie heure, mais que Madame n’a pas daigné se réveiller. Le propriétaire avait dû alors laisser sa voiture et prendre un taxi pour ne pas être en retard à son boulot. Et comme le portier sait que cette dame est une ordure et qu’elle avait déjà des problèmes avec pas mal de voisins, il a voulu empêcher que le patron l’affronte. Bref, le patron s’est trouvé alors poussé dans un conflit entre voisins qui est loin encore d’être terminé. (À suivre…)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
je comprends Nagui que cela t'énerves mais tu vas rentrer dans un cycle infernal, à son tour elle te rayera ta bagnole et ça risque de dégénérer ( facile à dire quand il ne s'agit pas de sa propre voiture) mais peut être si tu lui avais réclamé la note du taxi que tu avais du prendre à cause de sa foutue voiture, elle se serait peut être sentie un peu con??? enfin bref c'est facile à dire quand on vit les choses de l'extérieur ;-)<br /> Allez respire et reste ZEN.... y'a plus grave dans la vie!<br /> bisous
Répondre
J
encore une scène pour ton futur film ,le titre "l'enfer au quotidien "
Répondre