Une boule d'énergie positive

Publié le par nagui chehata

Depuis longtemps, le patron avait envie d’écrire quelques lignes sur un ami très particulier qu’il connait depuis bientôt une vingtaine d’années. Mais, il attendait le moment juste pour pouvoir le faire comme il le mérite. Carlos, une des plus belles âmes que le patron ait connu a apparu dans la vie du patron, la première fois quand il était en Italie : En 92, quelques jours juste après la triste guerre américo-iraquiènne, la première, puisqu’il y en a eu plusieurs, le patron était parti en Italie pour une période de six mois. Au bout de quelques semaines, il avait appris l’italien et là, il a rencontré Carlos qui accompagnait un groupe de jeunes pour un congrès à Rome. Le patron devait faire la traduction simultanée de l’italien vers l’arabe et aider Carlos dans sa tâche d’accompagnateur. Très vite, une amitié profonde est née entre les deux hommes et des moments de discutions profondes les ont toujours unis. Pour l’été 95, ils ont eu enfin une belle occasion de passer un mois de vacances de rêve à Malte. Il fallait voir les deux hommes arriver sur la plage : Carlos, lui, le parfait bodybuilder, et le patron avec son gros ventre et sa petite taille, tous les deux sur la plage ! Disons qu’ils ne passaient pas inaperçus. Là, ils passaient des heures et des heures à griller au soleil, à boire des bières, sans oublier le capuccino de l’après-midi que le patron dégustait joyeusement en plein chaleur  ce qui faisait rire aux larmes l’ami Carlos. C’est durant ce fameux mois à Malte, que Charles a fait apparition dans la vie des deux amis. Carlos, habitué à retourner de la plage en stop, avait rencontré Charles et la sincérité qui émane de Carlos a tout de suite créé une amitié. Charles venait les voir tous les jours sur la plage pendant tout le mois, et les trois hommes devenaient de plus en plus amis. Des années ont passé, et un beau jour, le patron reçoit un appel de Carlos qui s’est installé enfin en Egypte pour quelques années ! Bonheur, bonheur, bonheur ! La vieille amitié avait encore de beaux jours devant elle. Carlos est aussi un artiste né : c’est lui qui a donné l’idée du sapin sur la vitre que le patron a réussi dernièrement. Il a ce don de créer de beautés avec un matériel tout simple. Là, où il travaille actuellement comme prof, l’étage dans lequel se trouvent ses classes, se transforme, pour chaque fête, musulmane ou chrétienne en vrai carnaval. Ses élèves l’adorent. Bref, il est cette boule d’énergie positive qui vous emporte très loin et qui vous encourage à faire des merveilles. Pour son anniversaire, Charles lui a fait la surprise de débarquer juste pour trois jours : C’était l’occasion de rêve que les trois vieux amis se retrouvent et passent des heures inoubliables ensemble. Accompagné d’un ami de l’ex Yougoslavie, les quatre hommes ont passé une très belle journée aux pyramides qu’ils ont visitées de long en large. De la marche, ce jour là, le patron en a fait !!! Mais, il s’en foutait : il était heureux de voir que, malgré le temps qui passe, les liens sincères qui se lient restent éternellement gravés quelque part. Quatre hommes, quatre nationalités : Carlos de l’Uruguay, Charles de Malte, Sacha de la Croatie, et le patron qui jouait au guide tout fier de ses pyramides malgré l’absence totale de paniers poubelles sur tout le plateau des pyramides. Une journée à ciel couvert heureusement pour ne pas crever de chaleur sous le soleil encore chaud de l’hiver. Le soir, d’autres amis se sont retrouvés chez le grand Carlos pour lui souhaiter joyeux anniversaire. Une journée que l’ami Carlos aura du mal à oublier. Comme quoi, l’amour et l’amitié sincères sont les plus beaux cadeaux que la vie peut donner à ceux qui savent les partager.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est vraiment beau d'avoir des amis de longue duree.<br /> Juste deux mots pour vous souhaiter un joyeux Noel et bonne et hereuse annee 2009. Je sais que vous feter le 25dec. et le 6 Janvier.<br /> Anahid
Répondre
O
Nagui shaklak me7lew awy awy :)<br /> Tu nous manques beaucoup ya gameel, begad... François est arrivé walla lessa ?
Répondre
J
un beau quatuor !<br /> il n'aurais pas pris un peu de brioche le beau carlos ????<br /> bises a tous ,et mille excuses de te faire défaut pour noel (mais l'amour est plus fort et le sud aussi) ce n'est que partie remise ,je te rapporte des cacahuètes et du karkadé d'Assouan !
Répondre