La parade

Publié le par nagui chehata

Une fois le repas terminé, la bonne bière fraiche ayant fait ses effets, le patron repart avec d’autres amis qui étaient venus se rejoindre à lui pour se promener, cette fois-ci à l’ombre, puisque le soleil commençait à se cacher derrière les murs des maisons. La foule, profitant de cette ombre qui s’étendait sur la rue, commençait à devenir impacte et le patron, ainsi que Marianne, l’amie qui l’avait rejoint et qui est, elle aussi, prof, n’arrêtaient pas de se faire arrêter dans la rue par leur élèves réciproques. Des embrassades, des « Monsieur Nagui » par là, des « Mademoiselle Marianne » par-ci. On aurait dit deux super stars se promenant à Cannes ! C’est ça aussi le prix de la célébrité ! Bref, à un certain moment, des jeunes organisateurs ont commencé à mettre une corde en guise de cordon pour préparer la parade qui allait passer dans la rue. Il faut dire que les gens étaient vraiment heureux. On le sentait dans leurs regards, dans leurs sourires, leurs respects des autres. Une parade qui commença par la fanfare de la police, où chaque musicien était tiré à quatre épingles. D’ailleurs le patron profite de cette occasion pour encourager ses lecteurs de voir le film « La visite de la Fanfare », coup de cœur du Jury, au festival de Cannes et qui existe en dvd. Le patron l’a eu en cadeau à Noel et c’est un film qu’il a vu plus qu’une dizaine de fois avec des amis de passage à la pension de la joie. La parade a continué avec le défilé de quelques publicités, tous les mécènes qui ont contribué à l’organisation de ce festival. Puis, le patron a reconnu la troupe de musique folklorique qu’il avait prise en photo entrain de déjeuner au début de l’après midi, et qui passait maintenant avec de grands sourires et des danses typiques de la région du Delta. Et comme on fêtait l’anniversaire d’Héliopolis, il était évident que des jeunes paradent avec les costumes d’époque. Le patron n’a pas très bien compris pourquoi ils portaient des perruques blondes. Présentaient-ils la famille du Baron Empin, ce Baron Belge qui a construit Héliopolis? Le mystère persistera puisqu’il n’y avait aucune autre explication de cette blondeur étonnante qui se promenait. Ensuite d’autres troupes folkloriques ont continué à défiler, tantôt du nord de L’Egypte, tantôt du Sinaï, ou bien du Sud avec leur fameux habits plus blancs que blancs. Les Derwichs tourneurs aussi ont magnifiquement marqué le défilé en passant tout le long de la rue en tournant bien évidement pour le plus grand plaisir de la foule. Enfin, une dernière fanfare à fermer le défilé pour laisser ensuite la foule reprendre sa promenade et vivre encore quelques heures avec que du bonheur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
pffffffffff, c'est trop nul ! J'ai jamais assisté à cette manif...ça à l'air trop grandiose, magique même... merci pour toutes ces photos<br /> bisous
Répondre
O
Nagui, c'est tout simplement pour te dire que je lis toujours ce que tu écris et que tes mails ne m'embêtent pas du tout, au contraire :)<br /> Voilà voilà !
Répondre
J
j'aurais adoré faire une bagarre de confettis avec toi Nagui !!!
Répondre
J
c'est vrai qu'on se serait cru a Nice ou new york avec les confettis et tous ces gens joyeux qui applaudissaient !
Répondre