Motivation

Publié le par nagui chehata

Un début d’été qui s’annonce calme. Un peu trop calme peut être pour le patron qui est habitué à avoir un rythme de vie assez fou. Des longues journées calmes passent, interminables. C’est toujours ainsi après le stress des examens. Les vacances commencent et le patron se demande : « Et maintenant quoi ? » Heureusement que la réponse ne se fait pas trop attendre. Pour couper cette monotonie qui s’installe dans sa vie, la vie lui a fait une belle surprise, à laquelle il s’attendait un peu, avec la visite d’une amie de France, venue en mission pour son boulot au Caire. Le patron avait fait la connaissance de Céline grâce à une tiers personne : Manuel, ex-formateur du patron durant sa formation de formateur, devenu avec le temps très bon ami, voire client de la pension de la joie il y a déjà plus qu’un an. De retour en France, Manuel avait longuement parlé du patron à sa collègue Céline, elle aussi formatrice. Puis, un beau jour, lorsque le patron était donc en formation à Paris, il croise dans le grand hall de L’IUFM de Paris, cette grande brune qui vient vers lui tout sourire, le salue, et lui dire qu’elle le connaissait bien grâce à Manuel. Bref, depuis ce jour, le patron et Céline sont devenus très bons copains et Céline est même devenue une lectrice assidue du blog du patron. Déjà venue plusieurs fois en Egypte pour maintes formations, elle trouve donc très naturel d’ouvrir, chaque matin son ordinateur pour voir, d’abord le blog de Josiane (ballade égyptienne) puis le blog du patron. Céline, donc, de passage pour une semaine au Caire, devait découvrir la pension de la joie, voir ces chats qu’elle a tant admirés sur le blog et apporter une bonne bouteille de château neuf du pape pour le patron. Une soirée très sympa passée en toute simplicité à la pension, des heures de discutions pour refaire le monde et un sentiment de bienêtre qui a accompagné le patron pour plusieurs jours. Puis, à l’occasion, le patron ainsi que sa cliente sont allés voir une superbe pièce de théâtre montée par le grand ami blond du patron Frédéric, et jouée par les élèves du lycée français du Caire. Une soirée merveilleuse où les élèves acteurs se sont déchainés sur scène, montrant de talents de vrais acteurs doués. « Le Bal des Voleurs » , longue pièce de deux heures durant lesquelles le public s’est amusé autant que les acteurs qui ont réussi à apprendre un long texte, à le jouer à la merveille, malgré la fin de l’année qui s’approche. Le patron était assis tout près de la scène pour voir et admirer le jeu des acteurs, et se rappelait du temps quand lui montait des pièces avec ses élèves et le plaisir qu’il ressentait quand il voyait la joie et la fierté des élèves durant les applaudissements des spectateurs. C’est vrai que depuis deux ans, le patron ne se lance plus dans la mise en scène avec ses élèves, vue les conditions de répétitions déplorables. Mais, grâce à Frédéric et ses élèves, le patron se sent prêt à se relancer, l’année prochaine à mettre en scène une pièce pas trop longue avec ses élèves. D’ailleurs, il profite pour demander à ses lecteurs s’ils ont des propositions de pièces à lui faire pour qu’il les lise durant les vacances et décider laquelle monter avec ses élèves. Pour les lecteurs du blog sur le Caire, le patron les encourage vivement d’aller voir la pièce « Le Bal des Voleurs » qui sera jouée aussi le vendredi 29 mai au théâtre El Hanaguer, sur le terrain de l’Opéra à 20h. Le patron y retournera sûrement pour revivre ces quelques moments de bonheur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Merci Nagui ! J'ai passé au Caire des moments formidables grâce à toi ! Et je confirme : cette pièce de théâtre était géniale. Bravo à la troupe et à son metteur en scène ! Plein de bises, Céline
Répondre
O
Tu veux vraiment me montrer que j'ai raté qqe chose là !! :)
Répondre