Epiphanie copte

Publié le par nagui chehata

2244146516 9b78915f86Le patron de la pension de la joie profite de sa journée de congé à l’occasion de l’Epiphanie copte (toujours le 19 janvier et jour férié dans les écoles catholiques) pour souhaiter à ses lecteurs et amis dans le monde entier une bonne fête ! Comme à chaque Epiphanie copte, le patron ira chez ses parents pour manger les fameux topinambours à l’Egyptienne, tradition millénaires à laquelle les Coptes tiennent fortement ! Il est de tradition que, ce jour là, toutes les familles coptes mangent, pour le déjeuner, une recette toute particulière de topinambour. En Egypte on les coupe en dés assez épais, ensuite on les cuits dans un bouillon de viande, et à coté de ça on prépare un mélange d’oseille et d’oignon.....sel et poivre, après la cuisson des topinambours on verse ce mélange de verdure dans le bouillon même. Les dés de topinambours sont ainsi imprégnés de couleur verte foncée.

On dit toujours que Dieu prévoit de la pluie abondante autour du 19 janvier pour que les topinambours ramassés soient lavés par de l’eau qui vient du ciel ! Les septiques sourient souvent quand ils entendent ces convictions coptes, mais, reste que, hier encore, il a plu au Caire et dans quelques villes égyptiennes (phénomène assez rare en Egypte, notamment cet hiver où la pluie se fait de plus en plus rare) ! Dieu sera-t-il du coté des Coptes ? C’est ce que veulent bien croire la minorité copte pour supporter les malheurs qui s’abattent souvent sur elle (lire le commentaire de Josiane dans l’article précédent).

topinambour1obHier encore, le patron a entendu une nouvelle explication pour cette tradition de topinambour par un collègue bien ancré dans la tradition copte : Il semblerait que l’église copte interprète le baptême du Christ par saint Jean Baptiste par immersion totale dans l’eau, et de suite le baptême de tous les coptes par immersion totale dans l’eau comme si tout le corps du croyant devient imprégné de l’eau bénite et donc de la nouvelle vie. Une petite comparaison avec les topinambours imprégnés de cette couleur verte lorsqu’on ajoute le mélange oseille oignon ! Reste le fameux dicton égyptien : fel ghetass, elli mayakolsh olaass, yesha men reir rass (à l’épiphanie, celui qui ne mange pas de topinambour, se réveillera le lendemain sans tête) ! Et comme le patron tient se réveiller demain avec sa tête sur les épaules, il ira chez ses parents aujourd’hui manger du olaass = topinambour !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dina 14/04/2010 23:42


wow nagui! tu a fait une tres bonne job! les photos sont magnifique! on avait passer une moment tres speciale pendent les fetes de paque! mercie beacoup:)


nagui chehata 20/01/2010 06:26


Comme vous voyez, il a vraiment bien plu depuis lundi sur l'Egypte (d'après le commentaire de Josiane) et hier encore il a plu toute la journée et la nuit ! Là, il pleut encore ! Les coptes disent
toujours que ça sera une bonne année ! à vérifier !!!


céline 19/01/2010 19:04


Ah c'est donc ça que je mangeais chez les soeurs! J'en ai jamais raffolé dc j'avais jamais eu la curiosité de demander la recette. Bon épiphanie quand même! et c'est bientôt les vacances pour vous,
alors bonnes vacances!


Marina 19/01/2010 18:29


ca semble très bon...salut mon ami!!!


Zénobie 19/01/2010 18:05


Belle Fête et ... bon appétit! Merci pour la recette,je la mets de côté :)